Atelier Galerie Lafouresse, Restauration de tableaux, Bayonne, Pays Basque Tableaux peintures régionales basques et landes
AccueilAtelier de restaurationGalerie de TableauxPartenairesContact
Recherche rapide
Recherche avancée

Par Artiste

Par Ecole

Biographie du peintre Voir tous les tableaux de ce peintre Imprimer la fiche Envoyer le lien à un(e) ami(e)
Blin  DERNIERES RESSOURCES, LE MONT DE PIETE de Blin Jules
Cliquez sur l'image pour agrandir
Nom du peintre : Blin Jules
Titre du tableau : Blin DERNIERES RESSOURCES, LE MONT DE PIETE
Dimensions : 101 X 82 cm hors cadre et 127 cm x 106 cm avec le cadre
Supports : toile
Ecoles : Ecole Française XIXème
Expositions : Salon de 1879
Musées : Musée de Dijon
Description : "JULES BLIN : DERNIERES RESSOURCES, LE MONT DE PIETE"
Texte Eric Lhoste:
Lorsque je vis ce tableau pour la première fois, je ne pus m’empêcher de rire: il me rappelait ma tendre jeunesse (hier…) où mes confrères me surnommaient «Le spécialiste de l’invendable»!
Il faut dire que nombre de dépositions, crucifixions et autres suppliciés me sont passés entre les mains… Je me souviens d’un extraordinaire «Job sur son tas de fumier», hyper-réaliste du XIXème de 4 mètres par trois que je vendis dans la foulée.
Ici, cet impressionnant tableau fut exposé au Salon de 1879 sous le titre «Dernières ressources: en route pour le Mont de Piété»; dans un intérieur bourgeois, le mari, malade ne peut aller travailler, aussi sa femme, leur petite fille dans les bras, rassemble les quelques effets qui leur restent pour les porter en gage à la célèbre institution d’utilité publique qui avait été creé pour lutter contre les usuriers et venir en aide à ceux qui traversaient des moments difficiles…
L’artiste, Jules BLIN (1851-?) était familier de ce genre de peintures a sujet plus ou moins moralisateur dont était friande la nouvelle bourgeoisie de la seconde moitié du XIXème siècle, probablement pour se renvoyer à leur propre bonheur…
L’année d’après, il exposait «Art, misère, désespoir, folie!» qui est maintenant au Musée de Dijon et qui nous montrait un «peintre maudit» dans son atelier, ayant brisé sa palette et crevé un tableau du pied qui s’apprête à se suicider d’un coup de révolver!
Une remarquable analyse de ce tableau a été diffusée dans l’excellente émission «D’art D’art» lors de son accrochage dans l’exposition «Bohèmes» au Grand Palais en 2012.
Huile sur toile 101 X 82 cm, habillée d’un gros cadre redoré de l’époque 127 X 106 cm.
N'hésitez pas à nous demander des photos ou renseignements supplémentaires par mail ou téléphone.
En partenariat avec la Galerie Diane et Eric Lhoste
Accueil | Atelier de restauration | Galerie de tableaux | Partenaires | Contact
Atelier Galerie Jean Bruno Lafouresse | Mentions légales | Une réalisation WebPlanete.com